Archives du mot-clé SecurityGateway

Comment réinitialiser le mot de passe d’un compte administrateur ?

Si vous oubliez le mot du compte administrateur créé lors de l’installation, il est possible de le réinitialiser.

Attention : cette procédure supprime les mots de passe existants de TOUS les comptes administrateurs. Si vous possédez plusieurs comptes administrateurs, il est fortement recommandé de vous connecter à SecurityGateway pour redéfinir les mots de passe une fois l’opération terminée.

  1. Cliquez sur démarrer > Exécuter
  2. Saisissez ‘cmd’
  3. Appuyez sur la touche Entrée ou cliquez sur OK : l’invite de commandes s’ouvre
  4. Arrêtez le service SecurityGateway
    • Saisissez net stop securitygateway
    • Appuyez sur la touche Entrée
  5. Déplacez-vous dans le répertoire App de SecurityGateway en saisissant cd \Program Files\Alt-N Technologies\SecurityGateway\App (remplacez le chemin si SecurityGateway est installé dans un autre répertoire)
  6. Saisissez SGDBTool.exe reset et appuyez sur la touche Entrée
  7. Redémarrez le service SecurityGateway
    • Saisissez net start securitygateway
    • Appuyez sur la touche Entrée

Comment migrer SecurityGateway sur un nouveau serveur ou système d’exploitation ?

Pour migrer SecurityGateway sur un autre serveur, vous devez simplement sauvegarder sa base de données, copier le fichier de sauvegarde sur le nouvel ordinateur, y installer SecurityGateway et importer la base de données.

Procédure détaillée :

  1. Connectez-vous à l’interface d’administration de SecurityGateway avec un compte d’administrateur global.
  2. Cliquez sur Configuration / Utilisateurs dans le menu de gauche.
  3. Cliquez ensuite sur Sauvegardes dans la section Maintenance de la base de données.
  4. Cliquez ensuite sur le lien Cliquez ici pour sauvegarder maintenant toute la base de données dans la section Sauvegardes manuelles.
  5. Une fenêtre affichant la progession de la sauvegarde s’affiche alors.
  6. Une fois la sauvegarde terminée, cliquez sur Restaurer dans le menu de gauche.
  7. Sélectionnez le fichier correspondant à la sauvegarde que vous venez d’effectuer et cliquez sur le bouton Télécharger pour le récupérer.
  8. Arrêtez le service SecurityGateway, depuis la console Services du Panneau de configuration ou en cliquant sur Arrêter SecurityGateway dans le menu démarrer.
  9. Installez SecurityGateway sur le nouveau serveur.
  10. Copiez le fichier de sauvegarde de la base de données sur le nouveau serveur.
  11. Connectez-vous à la nouvelle installation de SecurityGateway avec le compte administrateur global.
  12. Cliquez sur Configuration / Utilisateurs dans le menu de gauche.
  13. Cliquez ensuite sur Restaurer dans la section Maintenance de la base de données.
  14. Cliquez sur le bouton Parcourir, sélectionnez le fichier de sauvegarde et cliquez sur OK.
  15. Cliquez sur le bouton Envoyer.
  16. Le fichier doit alors s’afficher au-dessous. Sélectionnez-le.
  17. Cliquez sur le bouton Restaurer.
  18. Un message indiquant que les données crées ou modifiées depuis la création du fichier de sauvegarde vont être perdues s’affiche : cliquez sur OK.
  19. Une fenêtre affichant la progession de la restauration s’affiche.
  20. Une fois la restauration terminée, vous êtes automatiquement déconnecté de Security Gateway.
  21. La migration est terminée.

Le téléchargement d’une sauvegarde de base de données ne se termine pas correctement avec IE

Avec Internet Explorer 7, si vous essayez de télécharger un fichier dont la taille est supérieure à 2 Go, comme par exemple un fichier de sauvegarde de la base de données de SecurityGateway, le téléchargement échoue.

Si le fichier de sauvegarde est volumineux, essayez de le télécharger avec un autre navigateur ou utilisez une autre méthode (copie sur un partage réseau par exemple).

Est-il possible de rejeter les messages contenant des caractères étrangers ?

Certains spams contiennent des caractères en langue étrangère. Si vous ne recevez jamais de messages légitimes dans cette langue, vous pouvez les rejeter pendant la session SMTP à l’aide d’un script Sieve.

Pour cela :

  1. Affichez la source d’un spam contenant des caractères étrangers
  2. Recherchez des entrées similaires à  charset=’iso-2022-jp’ ou charset=’koi8-r’
  3. Connectez-vous à l’interface d’administration de SecurityGateway avec un compte administrateur global
  4. Cliquez sur Sécurité
  5. Dans la section Avancé, cliquez sur Scripts Sieve
  6. Cliquez sur Nouveau
  7. Choisissez un nom pour ce script
  8. Dans le menu déroulant Commande SMTP, sélectionnez Data
  9. Indiquez dans le menu déroulant Étendue si ce script doit s’appliquer à tous les domaines (Global) ou à un domaine spécifique
  10. Saisissez le texte suivant (en remplaçant le nom du jeu de caractères par celui que vous souhaitez bloquer) : require [‘Body’, ‘Reject’]; if body :raw :contains [‘charset=\’iso-2022-jp\ »,’charset=\’koi8-r\ »] {reject ‘Le message contient un jeu de caractères non autorisé’;}
  11. Cliquez sur Enregistrer et fermer

Dans l’exemple ci-dessus, les messages utilisant un jeu de caractères japonais ou russe seront rejetés. Les autres jeux de caractères parfois utilisés pour envoyer du spam sont le chinois (gb2312 ou big5) ou coréen (auc-kr). Pour ajouter un autre jeu de caractères à ceux bloqués, modifiez la ligne :
if body :raw :contains [‘charset=\’iso-2022-jp\ »,’charset=\’koi8-r\ »]

Les jeux de caractères doivent être entre guillemets et séparés par des virgules. Par exemple, pour ajouter un des jeux de caractères chinois :

if body :raw :contains [‘charset=\’iso-2022-jp\ »,’charset=\’koi8-r\ », ‘charset=\’big5\ »]