Archives du mot-clé 3CX

Exemple de sessions SIP entre 2 téléphones

Session SIP entre 2 téléphones

Un appel entre 2 téléphones SIP se déroule de la façon suivante :

  • Le téléphone émetteur envoie une requête INVITE
  • Le destinataire envoie une réponse 100 – tentative de connexion
  • Lorsque le téléphone du destinataire commence à sonner, la réponse 180 est envoyée
  • Lorsque l’émetteur décroche le téléphone, le destinataire envoie une réponse 200 – OK
  • L’émetteur répond ACK – acknowledgement (confirmation)
  • La conversion est transmise sous forme de données RTP
  • Lorsque le destinataire raccroche, une requête BYE est envoyée
  • L’émetteur envoie une réponse 200 – OK.

C’est aussi simple que cela !

Comment fonctionne le fax dans les environnements VoIP ?

Le fax a été conçu pour les réseaux analogiques et ne fonctionne pas avec les réseaux VoIP. En effet, les communications fax n’utilisent pas le signal de la même façon que les communications vocales normales.

La numérisation et la compression des communications vocales analogiques par les technologies VoIP sont optimisées pour la voix et non pour le fax. Par conséquent, si vous utilisez un adaptateur ATA pour connecter un télécopieur au réseau VoIP, il fonctionnera mais vous risquez de rencontrer des problèmes lors des transmissions de fax. Si vous souhaitez tout de même appliquer cette méthode, veillez à utiliser le codec G 711, pour lequel la compression est minimale.

Plusieurs options s’offrent à vous pour les fax :

  1. Connecter le télécopieur directement à la ligne téléphonique analogique existante et ne pas utiliser l’environnement VoIP (solution la plus simple).
  2. Remplacer le télécopieur par un abonnement chez un fournisseur de fax. De nombreux fournisseurs proposent des services à des prix avantageux.
  3. Mettre en place le protocole T38, ce qui requiert une passerelle ainsi qu’un télécopieur, une carte fax ou logiciel de fax compatibles T38.

Qu’est-ce que le protocole T38 ?

T38 est un protocole (RFC 3362) décrivant l’envoi de fax sur un réseau de données. Ceci est nécessaire car les communications de fax ne peuvent pas être transmises de la même façon que la voix (voir l’article « Comment fonctionne le fax dans les environnements VoIP ?« ).

Comme indiqué dans le schéma ci-dessous, la passerelle ainsi que le télécopieur ou serveur de fax se trouvant derrière doivent être compatibles avec le T38. Le procédé est entièrement transparent pour le fax G3 sur la ligne analogique et il n’est pas nécessaire qu’il soit compatible T38.

Qu’est-ce que le fax sur IP (FoIP) ?

Le fax sur IP (FoIP) désigne le procédé d’envoi et de réception de fax sur un réseau VoIP. Le fax sur IP fonctionne via le protocole T38 et nécessite une passerelle ainsi qu’un télécopieur, une carte ou logiciel de fax compatibles T38 (les télécopieurs récents sont généralement compatibles avec ce protocole).

Les logiciels serveurs de fax supportant le T38 peuvent envoyer et recevoir des télécopies directement via la passerelle VoIP et ne nécessitent donc pas de matériel. Actuellement, la plupart des serveurs de fax nécessitent cependant des pilotes FoIP EICON SoftIP ou Cantata pour envoyer et recevoir des fax sans matériel supplémentaire.

Lien : protocole T38

Qu’est-ce que la SDA ?

La SDA (sélection directe à l’arrivée) est une fonctionnalité proposée par les sociétés de télécom. Avec la SDA, les entreprises possédant un PABX disposent d’une plage de numéros associés à une ou plusieurs lignes téléphoniques.

Cela permet aux entreprises d’attribuer un numéro personnel à chaque employé, sans devoir posséder de lignes téléphoniques  supplémentaires. Cette fonctionnalité simplifie la répartition et la gestion du trafic téléphonique.

Pour utiliser la SDA, vous devez posséder une ligne RNIS ou numérique et demander à votre société de télécom de vous attribuer une plage de numéros. Vous devez également posséder des périphériques compatibles SDA, c’est à dire des cartes ou passerelles BRI, E1 ou T1.

Comment fonctionne un système de VoIP/un PABX IP ?

Un système de téléphonie VoIP/PABX IP consiste d’un ou plusieurs téléphones SIP/VoIP, un serveur PABX IP et éventuellement une passerelle VoIP. Le serveur PABX IP est similaire à un proxy : pour passer un appel, les clients SIP (téléphones matériels ou logiciels) passent par ce serveur, qui établit la connexion. Le PABX IP possède un annuaire de tous les téléphones/utilisateurs et de leur adresse SIP afin de connecter les appels entrants ou rediriger les appels sortants par le biais d’une passerelle VoIP ou d’un fournisseur d’accès VoIP.

Quels sont les différents types de téléphones VoIP/SIP ?

Il existe différents types de téléphones SIP :

Téléphones logiciels

Un logiciel de téléphonie SIP est un programme utilisant le micro et les haut-parleurs de l’ordinateur (ou un casque) pour passer et recevoir des appels. Exemples : SJPhone de SJlabs (http://www.sjlabs.com), Xten (http://www.xten.net) ou 3CX VOIP Phone for Windows.

Téléphones USB VoIP

Ces téléphones se branchent sur un port USB et fonctionnent par le biais de logiciels de téléphonie SIP/VoIP. Ils jouent le même rôle qu’un micro et un haut-parleur, mais comme ils ont l’apparence de téléphone normaux leur utilisation est plus intuitive.

Téléphones SIP matériels

Les téléphones SIP matériels fonctionnent de la même façon que des téléphones « normaux » mais ils sont connectés au réseau de données. Ils possédent un mini concentrateur (hub) permettant de partager la connexion réseau avec un ordinateur. Exemple : Grandstream (http://www.grandstream.com/).

Adaptateurs ATA

Il est également possible d’utiliser un téléphone analogique dans un système VoIP, par le biais d’un adaptateur ATA. Un adaptateur ATA convertit le signal analogique en signal numérique : le téléphone « traditionnel » apparaît alors sur le système VoIP comme un téléphone SIP.

Passerelle VoIP : définition et références

Une passerelle VoIP est un périphérique convertissant le trafic téléphonique en données pouvant être transmises sur un réseau informatique. Elle peut être utilisée de deux façons :

  • Pour convertir les lignes RNIS/téléphoniques entrantes en VoIP/SIP : dans ce cas, la passerelle permet de passer et de recevoir des appels sur le réseau téléphonique normal. En effet, certaines entreprises préfèrent conserver les lignes téléphoniques traditionnelles car cela garantit une meilleure qualité et une meilleure disponibilité.
  • Pour connecter un système téléphonique/PBX traditionnel au réseau IP : les appels sont effectués par VoIP, par le biais d’un fournisseur de services VoIP. Pour les entreprises possédant plusieurs locaux, il est possible de router les appels d’un bureau à l’autre par Internet. Les passerelles VoIP sont disponibles sous forme de périphérique externe ou bien de carte PCI, mais la plupart sont des périphériques externes. Une passerelle VoIP possède une interface de connexion au réseau IP ainsi qu’un ou plusieurs ports pour les lignes téléphoniques.

Quelques fabriquants de passerelles VoIP :

  • Patton electronics: http://www.patton.com/
  • Audiocodes: http://www.audiocodes.com/
  • Vegastream: http://www.vegastream.com/
  • Mediatrix: http://www.mediatrix.com/

Que signifient les sigles FXS et FXO ?

FXS et FXO sont les noms des ports utilisés par les lignes téléphoniques analogiques :

FXS (Foreign eXchange Subscriber) désigne le port qui fournit la ligne analogique à l’utilisateur. Il s’agit donc de la « prise murale » fournissant la tonalité, l’alimentation ainsi que le voltage de la sonnerie.

FXO (Foreign eXchange Office) est le port recevant la ligne analogique. Il s’agit de la prise se trouvant sur le téléphone ou le fax. Il indique si la ligne est « décrochée » ou « raccrochée ».

Ces interfaces marchent toujours par paires, de façon similaire à des prises males et femelles.

Lorsqu’il n’y a pas de PABX, le téléphone est connecté directement au port FXS :

Fonctionnement avec un PABX matériel (le PABX possède chacun des ports afin d’assurer la liaison) :

Passerelle FXO

Pour connecter des lignes téléphoniques analogiques avec un PABX IP, vous devez posséder une passerelle FXO. Ainsi, le port FXS est relié au port FXO de la passerelle, qui transforme alors le signal de la passerelle en signal VoIP.

Passerelle FXS

Une passerelle FXS sert à connecter une ou plusieurs lignes d’un PABX matériel vers un système ou un fournisseur VoIP.

Adaptateur FXS ou adaptateur ATA
Cet adaptateur permet de connecter un téléphone ou un fax analogique à un réseau VoIP.

Qu’est-ce qu’un serveur STUN ?

Un serveur STUN (Simple Traversal of User Datagram Protocol [UDP] Through Network Address Translators [NATs]) permet aux clients NAT (par ex. : les ordinateurs se trouvant derrière un pare-feu) de passer des appels téléphoniques par le biais d’un fournisseur VOIP se trouvant à l’extérieur du réseau local.

Les clients utilisent le serveur STUN pour connaître leur adresse publique, le type de NAT ainsi que le port associé par le NAT au port local. Ces informations sont nécessaires pour établir une communication UDP entre le client et le fournisseur VoIP et ainsi passer un appel. Le protocole STUN est défini dans la RFC 3489.