Comment configurer WorldClient sous IIS ?

Si vous possédez un serveur Windows 2000 , vous pouvez configurer WorldClient sous IIS 5. Si vous possédez un serveur Windows 2003, vous pouvez configurer WorldClient sous IIS 6.

Configuration de WorldClient sous ISS 5 :

  1. Ouvrez le gestionnaire des services Internet.
  2. Effectuez un clic droit sur Site Web par défaut et sélectionnez Nouveau > Répertoire virtuel.
  3. Suivez les étapes de l’assistant. Vous pouvez indiquer les informations suggérées ci-dessous, mais cela peut varier en fonction de votre installation de MDaemon et WorldClient.
    • Alias : WorldClient. Cliquez sur Suivant.
    • Chemin d’accès : C:\MDaemon\WorldClient\HTML. Cliquez sur Suivant.
    • Sélectionnez l’option Exécuter (par exemple, applications CGI ou ISAPI). Cliquez sur Suivant.
    • Cliquez sur Terminer.
  4. Effectuez un clic droit sur le répertoire virtuel WorldClient et sélectionnez Propriétés.
  5. Cliquez sur l’onglet Documents.
  6. Sélectionnez le document Default et cliquez sur Supprimer.
  7. Cliquez sur Ajouter et indiquez WorldClient.dll
  8. Cliquez sur OK.
  9. Ouvrez l’Explorateur Windows, effectuez un clic droit sur le répertoire MDaemon, et sélectionnez Propriétés.
  10. Cliquez sur l’onglet Securité.
  11. Cliquez sur Ajouter, puis sur le bouton Avancé.
  12. Cliquez sur Rechercher et sélectionnez IUSER_*Nomd’utilisateur.
  13. Attribuez à ce compte le droit Contrôle total.
  14. Cliquez sur OK.

Configuration de WorldClient sous IIS 6 :

  1. Ouvrez le gestionnaire des services Internet.
  2. Effectuez un clic droit sur Pools d’applications et sélectionnez Nouveau > Pool d’applications.
  3. Appelez-le Alt-N et cliquez sur OK.
  4. Effectuez un clic droit sur Alt-N et sélectionnez Propriétés.
  5. Cliquez sur l’onglet Performances.
  6. Décochez les options Arrêter les processus de travail après une inactivité de et Limiter la file d’attente de demandes de noyau.
  7. Cliquez sur l’onglet Identité.
  8. Dans le menu déroulant Prédéfini, sélectionnez Service local et cliquez sur OK.
  9. Effectuez un clic droit sur Sites Web et sélectionnez Nouveau > Site Web (cela ouvre un assistant).
  10. Choisissez un nom pour le site, par exemple WorldClient.
  11. Ne modifiez pas la fenêtre qui suit et cliquez directement sur Suivant.
  12. Indiquez le chemin d’accès au répertoire de base. Par défaut : C:\MDaemon\WorldClient\HTML. Cliquez sur Suivant.
  13. Assurez-vous que les options Lecture et Exécuter les scripts soient cochées.
  14. Cliquez sur Suivant puis sur Terminer.
  15. Effectuez un clic droit sur le site que vous venez de créer (WorldClient) et sélectionnez Propriétés.
  16. Cliquez sur l’onglet Documents et supprimez tous les documents figurant dans la liste.
  17. Ajoutez WorldClient.dll.
  18. Cliquez sur l’onglet Répertoire de base.
  19. Dans le menu déroulant Pool d’applications, sélectionnez Alt-N et cliquez sur OK.
  20. Cliquez sur Extensions du site Web.
  21. Autorisez Toutes les extensions ISAPI inconnues ou bien ajoutez une nouvelle extension WorldClient.DLL.

Le compte invité Internet – *IUSER_**<**NOMDUSERVEUR**>* – doit posséder toutes les permissions NTFS pour le répertoire MDaemon et ses sous-répertoires. Pour cela :

  • Effectuez un clic droit sur le répertoire MDaemon (par défaut : C:\MDaemon) et sélectionnez Propriétés.
  • Cliquez sur l’onglet Securité puis sur le bouton Avancé.
  • Cliquez sur Rechercher.
  • Sélectionnez *IUSER_<NOMDUSERVEUR> (en remplaçant <*NOMDUSERVEUR*> par le nom de l’ordinateur).
  • Cliquez sur OK dans les fenêtres ouvertes.
  • Cochez la case Contrôle total et cliquez sur OK.

Remarque : ces étapes doivent être appliquées à tous les répertoires utilisés par MDaemon.

Pour effectuer les mises à jour de MDaemon :

  1. Ouvrez le gestionnaire de services Internet.
  2. Cliquez sur Pool d’applications.
  3. Effectuez un clic droit sur Alt-N et sélectionnez Arrêter.
  4. Arrêtez MDaemon.
  5. Installez la nouvelle version puis redémarrez MDaemon.
  6. Effectuez à nouveau un clic sur Alt-N dans le gestionnaire de services Internet et sélectionnez Démarrer.
Cette procédure évite de devoir rédemarrer l’ordinateur après avoir effectué la mise à jour.
Remarque :L’exécution de WorldClient sous ISS n’est pas prise en charge par le support technique. Les utitilisateurs souhaitant exécuter WorldClient sous ISS doivent s’informer des implications et risques de sécurité liés à ISS. Il est recommandé d’installer tous les patches et mises à jour de ISS avant d’installer WorldClient en tant qu’extension ISAPI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *