Archives de l’auteur : Cyril Roussy

Utiliser 3CX Phone version 12 avec Kaspersky Endpoint Security

Kaspersky bloque l’accès à certaines fonctionnalités du nouveau 3CX Phone version 12. Pour éviter ceci il faut exclure l’application 3CXPhone v12 de la protection Kaspersky.

 

Depuis Kaspersky Endpoint Security 8 et 10 (stand alone) :

 

1.        Allez dans l’onglet Configuration, puis dans la partie « Exclusions et applications de confiance » cliquez sur le bouton Configuration …
01

2.        Dans l’onglet Règles d’exclusion, cliquer sur le bouton Ajouter. Parcourir le répertoire d’installation par défaut de 3CXPhone v12 : C:\ProgramData\3CXPhone for Windows\.

Gardez coché l’option Dossiers joints y compris, puis validez.


02

 

3.        Ensuite dans l’onglet Application de confiance, cliquez sur le bouton Ajouter. puis Parcourir … . Sélectionnez 3CXWin8Phone.exe qui se trouve par défaut dans C:\ProgramData\3CXPhoneforWindows\PhoneApp.


Cochez toutes les options d’exclusion pour l’application 3CX Phone for Windows, et validez.

03

 

04

 

 

Pour Kaspersky Endpoint Security 10, il faut en plus exclure les URLs en provenance de votre serveur 3CX

Pour cela allez dans : Endpoint Protection >Antivirus Internet > bouton Configuration …,  dans l’onglet URL de confiance cliquez sur Ajouter, et entrez le masque d’adresse suivant *@IP_serveur_3CX*

antivirusinternet

Exemple de masque : *192.168.0.100*

Depuis Kaspersky Security Center la procédure est la même, il faut se rendre dans le menu d’édition de la stratégie pour ajouter les modifications.

05

 

Partager l’apprentissage automatique Bayésien depuis un serveur MDaemon vers un autre serveur ?

MDaemon

Option 1

Copiez le répertoire \bayes depuis le premier serveur MDaemon vers le second. Assurez-vous de redémarrer MDaemon afin qu’il charge le contenu du nouveau répertoire.

Option 2

Deux serveurs peuvent avoir la même base d’informations bayésiennes. Pour cela les ordinateurs devront être connectés à un lecteur mappé. Le serveur2 se référant au disque par le fichier « local.cf » : bayes_path E:\MDaemon\SpamAssassin\bayes\bayes .

Il faudra changer le chemin afin d’avoir le lecteur approprié.

Assurez-vous de redémarrer MDaemon afin qu’il charge le contenu du nouveau répertoire.

Remarque

L’apprentissage bayésien est une fonctionnalité de Spam Filter disponible à partir de MDaemon PRo 6.8x et éditions plus récentes.

Aide à la restauration Bare Metal

Quand une panne matérielle ou logicielle a eu lieu, il est essentiel de restaurer votre système rapidement. RecoverAssist atteint cet objectif en créant un support de démarrage qui peut lancer et récupérer votre serveur ou poste de travail.

L’onglet Récupération de BackupAssist utilise RecoverAssist pour créer un support de récupération amorçable personnalisé. Le support de récupération va démarrer votre ordinateur et permettre l’accès à une sauvegarde d’image de sorte que vous pouvez effectuer une restauration de votre système. Cette fiche de référence contient les configurations et dépendances qui doivent être pris en considération lors de la planification d’une stratégie de récupération de données clés.

Considérations BIOS / EFI

Le BIOS d’un ordinateur ou l’EFI (puce contenant les paramètres de matériel de base) détecte le matériel nécessaire pour démarrer l’ordinateur. Lorsque vous allumez votre ordinateur, le BIOS / EFI affiche quelques-unes des étapes à l’écran et un bip pour confirmer qu’il a exécuté avec succès. Il est important de savoir si votre sauvegarde / restauration utilise le BIOS ou l’EFI parce que la compatibilité du firmware et les exigences des médias des deux méthodes détermineront les possibilités de récupération. Ces considérations sont expliquées en détail ci-dessous.

Compatibilité Firmware : sauvegardes effectuées sur un ordinateur avec un type de firmware ne peuvent pas être utilisés pour démarrer un ordinateur qui utilise un autre type de firmware. Le tableau ci-dessous indique la compatibilité du firmware des ordinateurs BIOS et EFI.

01

Exigences des médias : l’EFI est conçu pour être bootable à partir d’un support USB amovible. Pour cette raison, le support de récupération de RecoverAssist doit être un lecteur USB amovible.

Important : Le démarrage EFI peut être désactivé. Quand EFI est désactivé, le système utilisera le BIOS pour démarrer.

Le graphique ci-dessous montre les types de médias qui peuvent être utilisés pour créer des environnements de récupération amorçable pour les ordinateurs BIOS et EFI.

02

Considérations du système d’exploitation 

Le type de système d’exploitation que vous créez pour les médias RecoverAssist, permettra de déterminer comment les médias sont créés. Il y a deux façons de créer un support de démarrage en utilisant RecoverAssist :

À partir du disque d’installation du système d’exploitation.

En utilisant le système d’exploitation installé sur un ordinateur.

Les environnements de récupération peuvent être construits à partir des versions 32 bits et 64 bits des systèmes d’exploitation Windows, comme indiquées dans le tableau ci-dessous. La couleur affecté à chaque système d’exploitation correspond à la méthode de création de support disponibles, tels que définis dans la légende.

Note : les médias de RecoverAssist ne peuvent pas être créés à l’aide d’une installation de Windows Server Core édition. Toutefois, vous pouvez utiliser un support de RecoverAssist créé sur une installation de Windows Server, pour lancer un environnement de récupération et accéder aux sauvegardes d’un Server Core pour effectuer une récupération.

Support de création de médias RecoverAssist – par système d’exploitation

03

Rappel : le système d’exploitation d’un média de récupération, doit correspondre au système d’exploitation de la sauvegarde qui sera utilisée pour récupérer l’ordinateur.

Légende

5

Note : Les systèmes d’exploitation qui peuvent créer un environnement de récupération à partir du système d’exploitation installé de l’ordinateur, peuvent trouver l’option grisée en raison de la façon dont le système d’exploitation a été installé. Si l’option est grisée, le disque d’installation du système d’exploitation devrait être utilisé pour créer un support de RecoverAssist.

Considérations de sauvegarde

Pour effectuer une récupération, vous aurez besoin d’une sauvegarde qui peut être utilisé par l’environnement de récupération. Le contenu de la sauvegarde et la façon dont elle a été faite sont des considérations importantes. Ces exigences sont expliquées en détail ci-dessous.

Les 3 besoins de sauvegarde essentiels sont les suivants :

4

Les sauvegardes BareMetal sont fortement recommandés pour vous assurer que vous avez le plus large éventail d’options de récupération sont disponibles.

Si une sauvegarde ne peut pas être détectée par l’environnement de récupération, alors il pourrait être un problème avec la sauvegarde. Vérifiez votre sauvegarde pour s’assurer qu’elle répond aux exigences énumérées ci-dessus 3.

Considérations matérielles

Mémoire : L’ordinateur récupéré doit avoir au moins 2 Go de RAM.

Disques : Lors de la planification d’une reprise, il est important de connaître les détails des disques qui ont été sauvegardés (pour créer la sauvegarde), et des disques sur l’ordinateur que vous envisagez de récupérer (utilisant cette sauvegarde).

Les 2 exigences de disques critiques d’une restauration sont les suivants :

6

Important : L’ordinateur où vous faites la restauration doit avoir une configuration de disque physique qui est compatible avec l’ordinateur qui a été sauvegardé.